Jean Colin (1881-1961). Album de famille

Né à Bruxelles, Jean Colin fut élève du peintre Isidore Verheyden (1846-1905) à l’Académie de Bruxelles et remporta le Prix de Rome en 1910.

Si l’artiste s’essaya à l’exercice de diverses techniques parmi lesquelles l’on dénombre l’aquarelle, le pastel, la sculpture et la gravure, l’usage de la peinture à l’huile eut la primauté dans son parcours artistique.

Avant tout portraitiste, il réalisa également des natures mortes, des vues de ville ainsi que des paysages. Sa carrière s’inscrivit dans la voie du courant réaliste, ce qui lui assura de son vivant un franc succès. Couronné de nombreuses récompenses et titres honorifiques, Jean Colin voit même son nom attribué à une rue d’Auderghem en 1942.

Cependant, par-delà cette carrière publique parfaitement maîtrisée, l’artiste créa toute une série d’œuvres pour son plaisir, au sein desquelles figurent, régulièrement, les membres de sa famille dans la vie quotidienne ou dans des scènes de plage.

L’exposition présentée au Centre d’Art de Rouge-Cloître s’attache principalement à la période allant de 1910 jusqu’au début des années 1920, durant laquelle il peignit des tableaux aux accents impressionniste et fauve.

En se concentrant sur sa veine intimiste quant à ses sujets, notre manifestation permettra aux visiteurs de découvrir une autre facette du talent de cet artiste attachant. Dans celle-ci, hors de toute contrainte matérielle, l’artiste peignait, de façon confidentielle, sa vie familiale et amoureuse dans des œuvres qu’il conserva jusqu’à la fin de sa vie dans son atelier et que l’on peut nommer, aujourd’hui, ses trésors cachés.

**Attention** 
En raison de la rénovation de l'ancien Prieuré, le parking de Rouge-Cloître sera fermé la semaine et extrêmement limité le week-end. Nous vous invitons dès lors à laisser votre véhicule à l'extérieur du site. Néanmoins, il reste possible de déposer sur le site des personnes à mobilité réduite et d'ensuite d’aller vous parquer à l'extérieur.

 

Fichiers à télécharger

Fichier